Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/f0f/less/less.php on line 1067

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/plugins/system/gantry/functions.php on line 44

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1043

Deprecated: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1044

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460
L'utilisation du pluriel "Nous" par Dieu dans le Coran

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85
Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS Monothéisme

monotheisme homepage1280 lbl

Par A. Muhammad.

1. L'utilisation du singulier

1 - Dieu parle au singulier, "Je" ou "Il", pour affirmer son unicité absolue. L'emploi du singulier est évident dans les versets où l'accent est mis sur ​​l'adoration de Dieu seul et donc où l'unicité de Dieu est primordiale. Voici quelques exemples :

Dieu témoigne qu'il n'y a de divinité que Lui...

 

Coran, 3:18

C'est Moi Dieu, il n'y a de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salât pour te rappeler de Moi.

Coran, 20:14

... C'est Moi Dieu, le Seigneur des mondes.

Coran, 28:30

Ces versets sont directement liés à l'Unicité de Dieu, par conséquent nous ne trouverons pas de versets parlant de l'Unicité de Dieu ou de l'adoration de Dieu seul employant le pluriel NOUS.

2 - Nous notons également que les versets qui parlent des attributs de Dieu et des beaux noms de Dieu sont toujours formulés au singulier. Ces attributs et noms appartiennent exclusivement à Dieu et donc le singulier est toujours employé :

...Quiconque parmi vous commet un mal par ignorance, puis se repent après cela et se réforme, alors Il est Pardonneur, Miséricordieux.

Coran, 6:54

Informe Mes serviteurs que Je suis le Pardonneur, le Miséricordieux,

Coran, 15:49

... Dieu te suffira contre eux. C'est Lui l'Audient, le Connaissant.

Coran, 2:137

C'est Lui le Dominateur sur Ses serviteurs. C'est Lui le Sage, l'Informé.

Coran, 6:18

À Dieu le royaume des cieux et de la terre, et de ce qu'ils contiennent. Il est capable de toute chose..

Coran, 5:120

Ceci est une communication adressée aux gens afin qu'ils soient avertis par cela, qu'ils sachent qu'Il n'est qu'une divinité unique, et pour que se rappellent les doués d'intelligence.

Coran, 14:52

2. L'utilisation du pluriel

En revanche, on trouve des versets du Coran où Dieu utilise le pluriel (Nous) pour faire référence à Lui-même. Cette utilisation du pluriel est employée pour exprimer des fins spécifiques.

1 - L'un des noms de Dieu utilisé dans le Coran est le nom "Wâsi`" qui se traduit par le Grand ou l'Immense (voir 2:247, 2:261, 24:32). En conséquence, le pluriel est utilisé pour illustrer la grandeur et l'immensité de Dieu.

- Le sujet en 51:47 est la création de l'univers. Nous lisons que Dieu l'a créé avec force et aussi que, malgré son énorme taille, Dieu l'agrandit de manière continue :

Le ciel, Nous l'avons construit par Notre force, et Nous l'étendons constamment.

Coran, 51:47

La pluralité ici ne correspond pas à de multiples dieux, mais à l'immensité de Dieu et de Sa création. Ceci est en accord avec le nom de Dieu Al-Wâsi`.

2 - Le pluriel est également utilisé dans le Coran dans un sens Royal, c'est-à-dire pour désigner la majesté.

Nous avons envoyé avant toi des messagers vers leurs peuples et ils leur vinrent avec les preuves. Nous Nous vengeâmes de ceux qui commettaient des crimes, et c'était Notre devoir de secourir les croyants.

Coran, 30:47

En 30:47, nous lisons trois actes exécutés par Dieu :

a- Les messagers envoyés par Dieu pour guider les gens.
b- La punition que Dieu inflige aux criminels.
c- La victoire donnée par Dieu aux croyants.

Les trois actes mentionnés ici ne sont pas des actes qui ont lieu entre deux égaux, mais ce sont tous des actes qui sont exécutés par un Dieu Suprême envers Ses serviteurs. Le pluriel désigne ici la nature royale et majestueuse de ces actes.
Ce n'est pas différent de l'utilisation du pluriel lorsqu'un roi émet un décret. Ce serait libellé comme suit : "Nous avons décrété .... ".
Le pluriel, dans ce cas, comme c'est le cas dans le Coran, dénote la majesté.

- En 11:94, nous observons l'utilisation du pluriel pour désigner une fois de plus la Majesté lorsque le sujet est un décret divin émis par Dieu :

Lorsque vint Notre ordre, Nous sauvâmes Chu`aïb et ceux qui avaient cru avec lui, par une miséricorde de Notre part. ...

Coran, 11:94

Un ordre émis par Dieu est un ordre majestueux, ainsi le mot "Nous" est de nouveau approprié pour dénoter la majesté.
Le pluriel est employé de la même manière en 11:40, 11:58 et 11:66.

- En 16:40, nous observons l'utilisation du pluriel pour dénoter le pouvoir et l'autorité suprême et majestueux chaque fois que Dieu veut que quelque chose apparaisse :

Notre seule parole envers une chose, quand Nous la voulons, est de lui dire : "Sois", et elle est.

Coran, 16:40

3. L'inadéquation entre la grandeur de Dieu et les limites du langage humain

Les glorieux mots coraniques suivants parlent de la grandeur de Dieu et comment elle ne pourra jamais être comprise par l'être humain :

Ils n'ont pas apprécié Dieu à Sa juste valeur...

Coran, 39:67

Il n'est pas possible pour nos cerveaux limités de comprendre la grandeur de Dieu. Tout ce que nous sommes capables de faire, c'est de contempler et d'admirer son immense création. Ce faisant, nous obtenons un simple aperçu de Sa grandeur.
La grandeur de Dieu est telle qu'elle nous est incompréhensible, et qu'elle pose même des problèmes à la langue que nous parlons. Notre langue est limitée par un vocabulaire limité qui ne peut transporter qu'une quantité limitée de significations reconnues qui nous sont familières.

En théorie, il n'est pas possible d'avoir des mots, dans n'importe quelle langue, qui soient en mesure de décrire des questions qui sont au-delà de la compréhension de l'inventeur de la langue. S'il y avait de tels mots, alors ces questions seraient englobées par notre compréhension. Il s'ensuit qu'il ne pourra jamais y avoir de mots dans une langue parlée par l'homme qui soient capables de se référer précisément ou suffisamment à Dieu.

Le singulier "Il" peut véhiculer convenablement le fait que Dieu est Un, mais c'est tout ce qu'il véhicule. Le singulier, néanmoins, par opposition à l'infini, exprime ce qui est fini et est donc inapproprié pour faire référence à Dieu.

Le pluriel "Nous" peut compenser les limitations du singulier "Il", mais est également problématique puisque le mot "Nous" pourrait être interprété comme une multiplicité d'entités simples plutôt que par l'attribut infini.

Fondamentalement, toute langue humaine est limitée entre le "Il" et le "Nous" pour le sujet à la première personne, et n'a pas de mot à utiliser à la première personne si l'infini est le sujet !

En conséquence, nous trouvons Dieu alternant entre les deux mots (Il et Nous), peut-être pour nous donner le message que ni l'un ni l'autre n'est suffisamment représentatif, puisque Dieu est bien plus grand que d'être représenté par les mots d'une langue.
Cette alternance entre deux alternatives (Il et Nous), alors que ni l'un ni l'autre n'est suffisamment représentatif, n'est pas différent de la manière dont Dieu emploie le présent, le passé et le futur pour faire valoir le fait que Dieu n'est pas limité ou soumis à la dimension du "temps" comme nous autres êtres humains le sommes.

Par exemple, Dieu parle dans le Coran au passé de différents événements futurs de notre point de vue, comme la fin du monde ou des événements sur le Jour du Jugement. Voici quelques exemples de versets coraniques qui parlent d'événements lors du Jour du Jugement :

et le ciel a été ouvert et s'est transformé en portes,

Coran, 78:19

et les montagnes ont été mises en marche et sont devenus mirages.

Coran, 78:20

De notre point de vue, ces événements n'ont pas encore eu lieu et donc nous parlons d'eux au futur. Pas pour Dieu ! Dieu n'est pas soumis au concept de "temps", qui n'est rien d'autre qu'une de Ses créations. Dieu nous fait connaître cette vérité par l'utilisation délibérée du passé dans ces versets.

Il est à noter qu'un certain nombre de traducteurs du Coran utilisent le futur lors de la traduction de ces versets (78:19-20). Ceci est incorrect pour deux raisons :

1 - En changeant le temps du passé des mots coraniques au futur dans la traduction ils insinuent indirectement que Dieu a fait des erreurs grammaticales !

2 - En changeant le temps, ils échouent à comprendre la raison de l'utilisation délibérée de Dieu du passé et, par conséquent, ils privent le lecteur du message que Dieu nous donne dans ces versets.

 

Traduit de l'anglais par DC

Article original : The use of the plural “We” by God in the Quran

Source : quran-islam.org

Autres points de vue :

 

Les articles n'engagent que leur auteur. D'autres points de vue peuvent figurer en bas de chaque article.

 


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85