Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/f0f/less/less.php on line 1067

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/plugins/system/gantry/functions.php on line 44

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1043

Deprecated: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1044

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460
Pourquoi Dieu utilise-t-Il des allégories dans le Coran ?

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85
Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS Monothéisme

toile lbl

Par quran-islam.

C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre ; il s'y trouve des versets clairement établis, qui constituent la base du Livre, et d'autres aux sens multiples. Ceux qui ont dans leur cœur une déviance suivent ce qui a de multiples sens, cherchant le trouble en recherchant leur interprétation, alors que personne ne connaît leur interprétation, à part Dieu. Et ceux bien enracinés dans la science disent : "Nous y croyons, tout vient de notre Seigneur". Mais seuls les doués d'intelligence s'en souviennent.
Coran, 3:7

Selon le verset 3:7, le Coran contient deux types de versets :

1. Des versets clairs, qui sont la base du livre. Ce sont principalement les versets qui énoncent la Loi de Dieu. Ce sont tous les versets qui contiennent les rites et pratiques de la religion, ainsi que les interdits.

2. Des versets qui peuvent être interprétés de plusieurs manières, ainsi que d'autres versets qui sont allégoriques.

Pourquoi Dieu utilise-t-Il des versets allégoriques et aux sens multiples dans le Coran ? Certains pourraient dire : est-ce que les versets du Coran n'auraient pas pu être tous écrit en utilisant des significations uniques ?

Il y a au moins quatre raisons pouvant expliquer le fait qu'il y a des versets allégoriques et aux sens multiples dans le Coran :

 

Premièrement

Afin qu'un test soit valide, celui qui le passe doit être confronté à différents choix. S'il n'a aucun choix à faire, alors il n'y a aucun test. Le choix effectué détermine son succès ou son échec au test qui a été mis en place.

Par exemple, supposez que vous vouliez tester votre fils de 6 ans et voir s'il vous obéit ou non. Vous l'emmenez dans sa chambre et lui demandez de ne pas la quitter. Vous laissez la porte ouverte afin qu'il ait le choix de vous obéir en restant dans sa chambre, ou de vous désobéir en la quittant. Le fait que vous lui ayez donné deux choix : le bien (vous obéir), et le mal (vous désobéir), signifie qu'il y a bien ici un test valide.

Maintenant supposons que vous fassiez la même chose mais cette fois vous fermez la porte à clé. Dans ce cas, votre fils n'a pas l'option de vous désobéir. Vous revenez une heure plus tard et le trouvez à l'intérieur de sa chambre, est-ce qu'il a été testé cette fois-ci ? La réponse est non, puisque votre fils n'a pas eu l'option de vous désobéir, il n'a donc pas eu le choix.

Quand on importe cette logique dans les versets aux sens multiples du Coran, on réalise que Dieu nous teste, parmi de nombreux autres tests, par l'intermédiaire de ces versets.

Nous lisons en 3:7 que ceux qui ont une déviance dans le cœur abuseront de ces versets aux sens multiples pour créer la confusion, il y a donc dans ces versets un test délibéré de la part de Dieu.

Ce test (de donner à l'être humain le choix entre le bien et le mal) commença avec le tout premier test, quand Dieu ordonna à Adam de ne pas manger de l'arbre défendu. Dieu aurait pu créer le Paradis sans cet arbre s'Il l'avait voulu, mais alors le test n'aurait pas été possible. Dieu aurait pu créer le monde sans le porc, dont Il nous a ordonné de ne pas manger de sa chair, et ainsi de suite.

Dieu aurait pu empêcher que les hadiths soient écrits (6:112), mais pour le même dessein, Dieu les a autorisé à exister afin de nous tester.

Deuxièmement

Dieu utilise les versets allégoriques et aux sens multiples pour faciliter notre compréhension de différents sujets qui sont au-delà de notre compréhension limitée, et qui ne peuvent être décrits par de simples mots. Supposons que vous vouliez décrire le goût du chocolat à quelqu'un ne l'ayant jamais goûté auparavant. Que lui diriez-vous ? Vous ne pourrez dire que : son goût ressemble à ceci, ou cela, mais vous ne pourrez jamais décrire précisément le goût avec de simples mots. Le même principe s'applique à des choses telles que le Paradis ou l'Enfer et à leur description. Dieu utilise des allégories pour décrire ces endroits car l'être humain ne comprendra jamais leur nature, si encore ce sont des endroits au sens physique du terme...

Cela s'applique aux descriptions divines de tous les autres sujets qui dépassent notre compréhension. Par exemple, Dieu parle d'anges ayant deux ailes, ou trois ou quatre (35:1). Est-ce que les anges ont réellement des ailes ? Pour répondre à cette question, nous devons d'abord comprendre à quoi servent des ailes. La réponse évidente est pour voler. Si nous prenons l'exemple des oiseaux, ils ont besoin d'ailes pour créer de la portance et de la poussée, donc pour contrer la gravité et la résistance de l'air.

Est-ce que les anges doivent contrer la gravité ? Doivent-ils contrer la résistance de l'air ? Est-ce que les anges sont soumis aux limitations physiques de l'univers dans lequel nous, êtres humains, vivons ?

La réponse est non. L'allégorie des ailes en 35:1 est une manière de dire que certains anges se voient accorder de plus grands pouvoir et autorité par Dieu.

Troisièmement

La troisième raison au fait que Dieu utilise des versets aux sens multiples dans le Coran est d'éclairer certaines questions qui, si des mots au sens littéral étaient utilisés, ne seraient pas aussi bien comprises. Cela peut sembler vague, mais le verset suivant est un bon exemple :
Monothéistes envers Dieu, sans rien Lui associer. Quiconque donne des associés à Dieu, c'est comme s'il tombait du ciel et que les oiseaux le saisissaient, ou que le vent l'emportait en un lieu éloigné.
Coran, 22:31

Il est clair que Dieu nous donne ici une allégorie, car en réalité aucun idolâtre ne sautera d'un avion (sans parachute) ou sera littéralement saisi par des oiseaux en plein ciel !

Dieu aurait pu dire simplement que les idolâtres seront perdants, mais avec les mots ci-dessus nous obtenons une information bien plus précise :

a. La personne qui tombe du ciel est en ce qu'on appelle une "chute libre", et la chute la plus rapide que nous connaissons est celle de la chute libre, lorsque la force de gravité la contrôle entièrement. Donc, pour commencer, cette allégorie nous informe que celui qui commet l'idolâtrie subira la plus grande chute (perte).

b. Puisque la chute libre est l'état dans lequel il n'y a aucune résistance à la gravité, elle produit un état d'apesanteur ou "zéro G". L'état d'apesanteur est une allégorie exprimant l'absence de résistance ou d'immunité d'une personne face à un danger, un état totalement vulnérable.

c. Les mots "happé par les oiseaux" sont aussi très significatifs. Le mot "oiseaux" est une allégorie pour les démons. Ces mots indiquent que celui qui porte en lui les germes de l'idolâtrie sera une proie facile pour les démons et leurs invitations idolâtres. Les démons savent quels humains ont des tendances à l'idolâtrie et ils les chassent comme des proies.

d. Quand nous sommes sur le sol notre poids est supporté par la terre en-dessous de nous, mais une personne en chute libre n'a aucun support d'aucune sorte, et elle plonge vers une mort assurée. C'est le cas d'un idolâtre, qui associe des partenaires à Dieu, il n'a aucun support de Dieu (puisque l'idolâtrie est le seul péché impardonnable) et se dirige vers une damnation assurée :

Dieu ne pardonne pas qu'on Lui associe quoi que ce soit, mais à part cela Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne un associé à Dieu a forgé un immense péché.
Coran, 4:48

A l'opposé, Dieu supporte toujours les croyants sincères en les dirigeant de l'obscurité vers la lumière.

En 33:41 Dieu parle des croyants, et au verset 43 Il dit :

C'est Lui qui vous soutient, ainsi que Ses anges, pour vous faire sortir des ténèbres à la lumière. Il est Miséricordieux envers les croyants.
Coran, 33:43

Quatrièmement

La quatrième raison est scientifique. Le Coran contient une richesse d'information scientifique, et la plupart de cette information ne faisait pas partie des connaissances de l'époque de la révélation du Coran. Des mots directs dans ce type de versets n'auraient rien signifié à cette époque, avant la découverte des informations scientifiques qui sont le sujet de ces versets. Par conséquent, nous trouvons ces versets exprimés de manière allégorique. Plusieurs siècles plus tard, quand l'information scientifique (contenue dans ces versets) fut découverte, ces versets devinrent clairement d'une grande signification scientifique.

Le verset suivant en est un exemple :

Quiconque Dieu veut guider, Il lui ouvre la poitrine à la soumission. Et quiconque Dieu veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'élevait dans le ciel....
Coran, 6:125

Dans une recherche effectuée par le docteur Salah Al-Deen Al-Magrabi, un membre de la Société Américaine de Médecine Spatiale, il explique ce qui arrive à la poitrine de l'être humain quand il s'élève dans les couches hautes de l'atmosphère. Il indique que les vésicules à l'intérieur de nos poumons jouent un rôle clé. Quand nous respirons, l'oxygène entre dans ces vésicules et les gonfle. Mais si nous nous élevons dans l'atmosphère, la pression diminue. Par conséquent, les vésicules se contractent, la poitrine se serre, et la respiration devient plus difficile.

C'est à cause de ce danger que les avions sont équipés d'appareils à oxygène, et d'appareils permettant d'ajuster la pression de l'air à l'intérieur de la cabine. Ces mesures sont vitales pour s'assurer que la cabine où les gens se trouvent est adaptée à la respiration naturelle, lorsque l'avion atteint des altitudes de 30000 à 35000 pieds au-dessus du niveau de la mer.

Cette connaissance est détaillée très précisément dans les mots coraniques : "Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel."

Cette information scientifique est commune de nos jours, mais le Coran a été révélé il y a quatorze siècles de cela bien avant que l'homme n'ait inventé des machines volantes qui puissent l'emporter dans ces hauteurs pour être capable de découvrir ce phénomène.

Le contenu scientifique du verset 6:125 ne fut compris que plusieurs siècles après la révélation du Coran, d'où l'utilisation d'une allégorie dans ce verset.

Les allégories et le croyant

Après avoir expliqué le but et l'utilisation de versets allégoriques et aux multiples sens dans le Coran, on peut aussi se poser une autre question importante : Est-ce que le problème des versets aux sens multiples diffère d'une personne à une autre ? Est-ce qu'un verset peut avoir plusieurs sens pour une personne A et seulement une signification pour une personne B ?

Pour répondre à cette question, nous devons d'abord établir une distinction entre ceux qui croient au Coran inconditionnellement, et ceux qui le disent mais n'y croient pas. Il peut apparaître évident de dire que tous les Musulmans croient au Coran, mais en réalité bien peu y croient ! Voilà quelques exemples illustrant cela :

a. On nous dit en 6:114 que le Coran est pleinement détaillé, en 6:38 que rien n'a été omis du livre, et en 16:89 que le Coran donne les explications de toutes choses.

Malheureusement, tous les partisans des hadiths ne croient en rien de tout cela ! Ils insistent à affirmer que le Coran ne contient que des grandes lignes tandis que les détails de la religion ne pourraient être trouvés que dans les hadiths ! Par conséquent, ils ne croient pas au Coran !

b. En 2:197 on nous donne un message très clair énonçant que le Hajj peut être accompli n'important quand durant les mois spécifiés. Ce sont quatre mois, et ils sont appelés les mois "hurum" (9:36) car ils sont dédiés au Hajj et à son état d'"ihram" (abstention).

Malheureusement, les Musulmans aujourd'hui ont totalement ignoré ce message en 2:197 et ont réduit la période du Hajj aux premiers 10 jours du mois de Zhu Al-Hijjah !

Croient-ils au verset 2:197 ? Une nouvelle fois la réponse est NON.

Quand on leur demande pourquoi ils ne tiennent pas compte du message en 2:197, ils avancent des explications ridicules ! Pour plus de détails sur ce sujet, lire : La durée du Hajj

Le point intéressant est que, lorsqu'on demande à ces Musulmans pourquoi ils ne peuvent accepter les significations littérales et simples des versets 6:114, 6:38 ou 2:197, ou d'autres versets simples, ils répondent que le Coran n'est pas facile à comprendre et que seuls les savants inspirés peuvent décrypter ses mots ! En d'autres termes, ils ont changé la nature de ces versets directs et faciles à comprendre en versets ambigus allégoriques ! Ce que cela signifie est que pour eux il y a bien plus de versets ambigus et allégoriques dans le livre !

De nombreux autres exemples peuvent être cités pour montrer comment de soi-disant Musulmans ne croient pas au Coran, mais ce qui précède est suffisant pour le moment.

La pertinence de ce qui précède est que cela nous apprend que ceux qui ont choisi de ne pas croire aux mots simples du Coran (même s'ils prétendent le contraire) devront faire face à bien plus de versets aux sens multiples que les croyants sincères qui croient aux paroles de Dieu au pied de la lettre.

Un bon moyen de déterminer la pureté de la foi en Dieu et au Coran d'une personne est de chercher combien de versets coraniques lui apparaissent comme "mutashabihat" (sens multiples).

Pour un croyant sincère, qui croit aux paroles de Dieu sans "si" ou "mais", il y aura moins de versets aux sens multiples, alors que pour les hypocrites qui disent croire au Coran mais qui n'y croient pas, un verset sur deux auront pour eux plus d'une seule signification !

Dieu accorde aux croyants sincères le bienfait de comprendre le Coran, et pour eux il y aura moins de versets aux sens multiples. D'un autre côté, Dieu aveugle les idolâtres de la compréhension du livre, car ils rejettent les significations simples des paroles de Dieu.

Les allégories et Dieu

Bien que nous ayons de nombreux versets coraniques pouvant avoir plus d'une seule signification, en absolu, chaque verset coranique a une signification déterminée, mais seul Dieu connait la signification exacte de tous les versets. Cela est confirmé en 3:7 :
...alors que personne ne connaît leur interprétation, à part Dieu. ...
Coran, 3:7

Puisque Dieu a écrit le Coran, Il connaît la signification de chaque verset dans le Coran. Pour Dieu il n'y a qu'une seule signification correcte pour chaque verset coranique.

Un des nombreux noms glorieux de Dieu est Al-Mumin (le Croyant). Beaucoup se demandent comment Dieu peut s'appeler Lui-même le Croyant ? Dieu créa toutes choses, donc en quoi doit-Il croire ?

Cela peut être expliqué par le fait que pour Dieu il n'y a aucun doute entourant la signification ou la vérité, pas seulement de chaque verset coranique, mais de tout ce qui existe. Pour l'être humain, il y aura toujours un élément de doute dans tous les domaines, mais pour Dieu il n'y a absolument aucun doute et 100% de certitude (yaqeen). C'est pourquoi Dieu s'appelle Lui-même le Croyant (absolu).

 
Traduit de l'anglais par DC
Article original : Allegories in the Quran

Source : quran-islam.org

 

 

Les articles n'engagent que leur auteur. D'autres points de vue peuvent figurer en bas de chaque article.


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85