Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/f0f/less/less.php on line 1067

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/plugins/system/gantry/functions.php on line 44

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1043

Deprecated: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1044

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460
L'interdiction de l'alcool

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85
Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS Monothéisme

sens interdit lbl

Par quran-islam.

Certaines personnes ont déclaré que le "khamr" (les substances intoxicantes comme l'alcool, les drogues...) n'a pas été complètement interdit dans le Coran, mais seulement découragé. D'autres, principalement les partisans des hadiths, affirment que l'alcool a été interdit progressivement.

Cet article a pour but de présenter les preuves coraniques qui interdisent catégoriquement les boissons enivrantes (et toutes les substances intoxicantes), et que la Loi de Dieu est donnée de manière catégorique, et non par étapes.

L'interdiction des substances intoxicantes

L'interdiction des substances intoxicantes est donnée dans le Coran à travers ce qu'on appelle un "syllogisme". Un syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses), qui ensemble mènent à une conclusion valide.

Exemple :

1. Tous les hommes sont mortels.
2. Socrate est un homme.
Conclusion:
3. Socrate est mortel

Concernant l'interdiction des substances intoxicantes, nous lisons les deux propositions suivantes :

1. "Dis : "Mon Seigneur n'a interdit que les infamies, apparentes ou cachées, le péché, l'agression sans droit, d'associer à Dieu ce dont Il n'a fait descendre aucun argument, et de dire sur Dieu ce que vous ne savez pas" (7:33)
2. "Ils t'interrogent sur les substances intoxicantes et les jeux d'argent. Dis : "Dans les deux il y a un grand péché ("ithm") et des bienfaits pour les gens, et leur péché est plus grand que leurs avantages" (2:219)

Conclusion :
3. Les substances intoxicantes, qui mènent au "ithm" (péché), sont par définition interdites par Dieu puisque tous les péchés sont interdits par Dieu.

En revanche, quand des substances toxiques sont utilisées de telle manière à faire du bien, sans mener au péché, alors elles ne sont pas interdites (comme l'utilisation d'alcool en médecine, en chirurgie, dans des médicaments etc.). Cela est confirmé par le fait que Dieu dise qu'il y a aussi des bénéfices pour les gens dans ces substances intoxicantes. Dieu ne dirait pas qu'il y a des bénéfices pour les gens si ces bénéfices étaient interdits.

Le verset 5:90 nous donne plus de détails sur la raison qui fait que les substances intoxicantes mènent au péché : car c'est l’œuvre du diable. Le verset 5:91 nous explique que le diable veut ainsi jeter l'animosité et la haine entre les gens, et les distraire de la commémoration de Dieu :

Ô vous qui avez cru, les boissons enivrantes, les jeux d'argent, les stèles et les flèches divinatoires ne sont qu'une souillure, l’œuvre du diable. Écartez-vous de lui, afin que vous réussissiez.
Coran, 5:90
Le diable ne veut que jeter parmi vous l'hostilité et la haine, à travers les boissons enivrantes et les jeux d'argent, et vous détourner du rappel de Dieu et de la Salât. Allez-vous donc y mettre un terme ?
Coran, 5:91

Ainsi, ce sont ces utilisations coupables de substances intoxicantes, qui contiennent un péché ("ithm"), qui sont interdites. Évidemment, si ces substances sont utilisées en chirurgie, ou dans des médicaments, cela ne jette pas l'animosité ou la haine entre les gens, mais cela les aide, et dans ce cas elles ne sont pas interdites.

Interdiction par étapes ?

Ceux qui affirment que l'alcool a été interdit par étapes, ou que l'alcool était permis jusqu'à la révélation du Coran, montrent qu'ils ignorent que la loi de Dieu est immuable :
Telle était la sunna de Dieu envers ceux qui ont vécu auparavant, et tu ne trouveras pas de substitut à la sunna de Dieu.
Coran, 33:62

On sait que la consommation d'alcool était également interdite dans les Écritures précédentes, et pas seulement avec l'avènement du Coran. Dans la Bible nous lisons :

"Maintenant prends bien garde, ne bois ni vin ni liqueur forte, et ne mange rien d'impur. " (Juges, 13:4)
"Le vin est moqueur, la boisson forte est tumultueuse, et quiconque s'y égare n'est pas sage. (Proverbes, 20:1)
"A qui est : malheur à moi? à qui est : hélas? à qui les débats? à qui le bruit? à qui les blessures sans cause? à qui la rougeur des yeux? Pour ceux qui s'attardent auprès du vin, Pour ceux qui vont déguster du vin mêlé. Ne regarde point le vin quand il se montre rouge, et quand il donne sa couleur dans la coupe, et qu'il coule droit." (Proverbes, 23:29-31)
(et également : Nombres, 6:3, Deutéronome, 29:6)

Certaines personnes utilisent le verset 4:43 pour affirmer que l'interdiction de la consommation d'alcool s'est faite de manière progressive :

Ô vous qui avez cru, n'approchez pas de la Salât alors que vous êtes ivres jusqu'à ce que vous sachiez ce que vous dites, ou en état de djunub, sauf si vous êtes en voyage, jusqu'à ce que vous vous soyez lavés. Si vous êtes malades ou en voyage, ou si l'un de vous revient des toilettes, ou si vous avez touché aux femmes, et que vous ne trouviez pas d'eau, ayez recours à une bonne terre, et effleurez-en vos visages et vos mains. Dieu est Indulgent, Pardonneur.
Coran, 4:43

Quelle est la véritable signification de ce verset ?
Ce verset nous donne les deux cas où la prière (salât) est interdite :
- si l'on ne comprend pas ce que l'on dit
- si l'on est en état d'impuretés majeures

Une personne commettant un péché a toujours l'obligation de pratiquer la salât. Si par exemple, une personne vole de l'argent, ou commet l'adultère, ou même tue... elle devra toujours observer la salât. Pourquoi est-ce que quelqu'un devrait s'arrêter d'adorer son Créateur ? Si les pécheurs ne pouvaient pas adorer Dieu, alors personne ne pourrait, car nous sommes tous des pécheurs.

MAIS la salât est interdite quand la personne est intoxiquée, non pas parce que l'intoxication est un péché plus grave que l'adultère ou le meurtre, mais parce qu'une personne intoxiquée ne sait pas ce qu'elle dit, donc il est inutile pour elle de se mettre debout devant Dieu et de Le glorifier dans la salât. Bien sûr, une personne intoxiquée devra toujours répondre de son péché. Mais, contrairement à une personne qui aurait commis un autre péché (comme un vol), elle sera interdite de prière. Quelqu'un qui vole, ou qui commet un autre péché, est toujours capable de comprendre ce qu'il dit, alors qu'une personne intoxiquée ne le peut pas.

Les mots "jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites" confirment que le sujet n'a rien à voir avec l'interdiction de l'alcool par étapes, mais plutôt qu'il concerne l'interdiction de la prière durant la période de temps où la personne est intoxiquée.

Enfin, si l'interdiction s'était faite progressivement, pourquoi celle-ci ne s'appliquerait qu'aux hommes de l'époque ? Ceux qui vivaient du temps du Prophète et qui découvraient le Coran au fur et à mesure de sa révélation auraient pu abandonner l'alcool progressivement ? Mais alors qu'en est-il aujourd'hui quand des personnes se convertissent à l'Islam ? Devraient-elles abandonner l'alcool progressivement ? Si oui, sur quelle période ? De quelle manière ?
Nous ne trouvons dans le Coran aucune réponse à ces questions. Et nous avons déjà cité le verset 33:62 qui explique que la Loi de Dieu est constante. Ainsi, l'interdiction de l'alcool est bien un ordre décrété spécifiquement par Dieu, qui s'applique instantanément pour tous les Musulmans, dès qu'ils entrent en Islam.

 

Traduit de l'anglais par DC
Article original : Alcohol prohibition

Source : quran-islam.org

 

Autres points de vue :

 

Les articles n'engagent que leur auteur. D'autres points de vue peuvent figurer en bas de chaque article.


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85